Santé › Actualité

Cameroun : Paul Biya annule de nouveau les festivités du 20 mai en raison de la pandémie du Covid-19

Paul Biya et Joseph Dion Ngute lors d'une cérémonie de présentation des voeux.
Comme en 2020, les traditionnelles activités organisées autour de la fête de l’Unité nationale n’auront pas lieu cette année. Décision du président de la République,  contenue  dans un communiqué du Secrétaire générale à la Présidence de la République publié le 12 mai dernier.

En raison de la pandemie de Covid-19, le président de la Republique Paul Biya, met en berne la grande parade militaire et civile organisée chaque année au boulevard du 20 mai à Yaoundé comme sur toute l’étendue du territoire, et le traditionnel banquet qui s’en suit au Palais de l’Unité et dans les résidences des gouverneurs.

La décision du chef de l’État est couchés dans un communiqué publié par Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général à la Présidence  de la République (SGPR).

« Le ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République, porte à la connaissance de l’opinion qu’en raison de la pandemie de Covid-19, monsieur le Président de la République, son excellence Paul Biya a décidé de l’annulation des cérémonies officielles prévues à l’occasion de la fête nationale, édition 2021», peut-on lire dans ce document.

Destin commun donc, avec le défilé de La Journée internationale de la femme (8mars), et le la Fête du travail (1er mai), dont les activités avaient toutrs aussi été annulées, pour éviter une grande propagation du Covid-19.

La décision de Paul Biya à propos du 20 mai, invite en outre  les camerounais à davantage observer  les mesures barrières contre le coronavirus, surtout en cette période marquée par ailleurs par  de nombreuses célébrations, dont la fête du Ramadan et la fête de l’Ascension qui vient de s’achever.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé