Politique › Institutionnel

Cameroun: Paul Biya condamne l’attaque de Nice survenu le 14 juillet

Dans une correspondance adressée à son homologue français, Le chef de l’Etat camerounais a transmis son indignation face à cet acte terroriste survenu pendant la fête nationale de la France

Le Président de la République du Cameroun, Paul Biya, a appris avec «une grande tristesse et une profonde indignation» la nouvelle de l’attaque qui a endeuillé la ville de Nice en France; dans la soirée du 14 juillet.

Toute chose qui le pousse à condamner «avec la plus grande fermeté cet acte lâche, barbare et odieux que rien ne peut justifier». Par conséquent il exprime sa compassion aux familles des victimes. «J’exprime mes condoléances les plus émues. Je souhaite aussi prompt rétablissement aux blessés. Je tiens à exprimer mon entière solidarité et celle du peuple camerounais à votre excellence, au gouvernement et au peuple français si durement éprouvé», a déclaré Paul Biya dans une correspondance adressé à son Homologue François Hollande.

«Le Cameroun se tient avec détermination aux côté de la France dans cette lutte implacable pour la préservation des idéaux de paix, de tolérance et d’humanité, face à des terroristes sans foi ni loi habités par leur seule haine meurtrière», a-t-il ajouté.

Jeudi, un camion a foncé sur la foule réunie sur la Promenade des Anglais pour célébrée le 14-Juillet. il était un peu plus de 22h30 quand le camion est passé à une vive allure tuant des personnes présentes sur sa trajectoire. Bilan, plus de 84 morts et 18 bléssés.

Suite à ces évènements, le présidentFrançois Hollande a pris des mesures pour renforcer la sécurité. « J’ai décidé que l’état d’urgence, qui devait prendre fin le 26 juillet, sera prolongé de trois mois », a-t-il déclaré lors d’une allocution télévisée. « Un projet de loi sera soumis au Parlement d’ici la semaine prochaine », a-t-il précisé.

Il a par ailleurs annoncé que la présence de la France serait renforcée en Irak et en Syrie. « Rien ne nous fera céder dans notre volonté de lutter contre le terrorisme et nous allons encore renforcer nos actions en Syrie comme en Irak. Nous continuerons à frapper ceux qui justement nous attaquent sur notre propre sol, dans leurs repères. Je l’ai annoncé hier matin », a déclaré le président français.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé