› Politique

Cameroun : Paul Biya le premier des illustres absents au dialogue 

(c) Droits réservés

Le président Paul Biya ne prendra pas part aux assises prévues à Yaoundé du 30 septembre au 04 octobre prochain.

L’absence du président de la République, Paul Biya, dans le programme prévisionnel du dialogue national rendu public mercredi, est notoire.  Selon le document de la Primature, l’ouverture et la clôture de cet important évènement seront présidées par le chef du gouvernement.

Le « Grand dialogue » est convoqué en vue de prendre des accords pour une sortie de crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en fronde depuis la fin d’année 2016. Ces assises permettront également de fédérer des idées autour du bilinguisme, de la diversité culturelle, de la cohésion sociale, de la reconstruction et du développement des zones affectées par des conflits, du retour des réfugiés et déplacés internes, du système éducatif et judiciaire, de la décentralisation et du développement local.

A peine le président Paul Biya avait-il annoncé cette grande consultation, le 10 septembre dernier, que des critiques fusaient déjà. Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a annoncé qu’il ne prendrait pas part au dialogue sans la libération préalable de Maurice Kamto, principal opposant à Paul Biya, et de ses partisans. A trois jours du dialogue, cela n’a pas encore été fait.

Les travaux du Palais des congrès s’articulent autour de débats en séances plénières et des travaux de commissions. Un rapport général sera présenté le 04 octobre en fin de matinée.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé