› Santé

Cameroun : Paul Biya nomme André Mama Fouda PCA du Chracerh

André Mama Fouda, nouveau PCA du Chracerh

Ce 27 mai 2020  Paul Biya a nommé l’ancien ministre de la Santé publique au poste de Président du conseil d’administration  du Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh).

André Mama Fouda – 69 ans-  est le nouveau PCA du Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh). Décision de Paul Biya tombée au journal de 17 heures du Poste national de la CRTV.

Un retour aux affaires pour André Mama Fouda, écarté  du gouvernement le 4 janvier 2019. Il aura en tout passé 12 ans comme ministre de la Santé publique. Après un an au quartier, le président refait appel à cet ancien directeur général de la Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux (MAETUR).

Une occasion de se faire une nouvelle santé au Chracerh. Cette institution hospitalière qui dispense des soins de haut niveau en gynécologie classique et obstétrique. Elle fait également des consultations externes, les urgences gynécologiques, la cryoscopie, l’hystéroscopie opératoire, la fibroscopie, l’assistance médicale à la procréation, la fécondation in vitro.

Le Chracerh avait été inauguré en 2016 par la première dame Chantal Biya. Selon la dernière classification des  établissements publics du Cameroun arrêtée le 4 mai 2020 par le ministre des Finances, le Chracerh fait partie de la 5eme  catégorie.

Le PCA a droit a un salaire mensuel de base de 400 000 FCFA, des allocations (carburant, eau, électricité téléphone de 400 000 FCFA). Parmi les autre avantages, André Mama Fouda aura droit à un véhicule de fonction, des gardiens de jour et de nuit, des frais de mission et une indemnité annuelle de fonction.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé