› Politique

Cameroun : Penda Ekoka convoqué à la police judiciaire

Christian Penda Ekoka. ©Droits réservés.

Avec Alain Fogue, il fait l’objet d’une enquête du régime pour la levée de fonds initiée par le parti de Maurice Kamto pour lutter contre la propagation du coronavirus au Cameroun.

Jacques Dili, le commissaire divisionnaire Directeur de la police judiciaire parle de « l’ouverture d’une enquête minutieuse et approfondie » contre la collecte de fonds initiée par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) à travers l’initiative « Survie Cameroun-Survival Cameroon ».

Christian Penda Ekoka, qui coordonne cette initiative de lutte contre la propagation du virus, est attendu vendredi 15 mai à la sous-direction des enquêtes économiques de la Police judiciaire pour y être entendu. C’est ce que révèle une convocation qui circule sur la toile.

Les autorités reprochent à la direction du Mrc d’avoir violé la loi en initiant un appel public à la levée de fonds. Ce qui d’après la législation camerounaise est un droit régalien de l’Etat.

Depuis le lancement de l’initiative par Maurice Kamto, leader du Mrc, le régime de Yaoundé ne cesse de lui savonner la planche. Le ministre de l’Administration territoriale, qui semble en avoir fait une affaire personnelle, multiplie les entraves pour bloquer le projet.

Il a par exemple sommé une banque de fermer les comptes qui collectent les fonds. Il a mis en demeure des opérateurs de téléphonie mobile de fermer les comptes de transfert d’argent de cette initiative.

Sur le terrain, certaines autorités administratives ont interdit la distribution de solutions barrières  aux populations.

La convocation du coordonnateur du projet, et d’Alain Fogue, trésorier général du parti, tous proches de Maurice Kamto, n’est que le dernier épisode d’un bras de fer entre le régime et le Mrc.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé