Société › Société

Cameroun: péril sur le financement de l’aide humanitaire

Des réfugiés au Nord du Cameroun (c) Droits réservés

Dans un communiqué rendu public le 15 juillet, le Conseil norvégien pour les réfugiés (Cnr) s’est dit préoccuper par cette situation qui touche tous les pays du monde.

«Au Cameroun, la crise humanitaire est l’une des plus sous-financées avec moins de 20% des fonds nécessaires couverts à ce jour», peut-on lire sur le communiqué du Conseil norvégien pour les réfugiés (Cnr). Un constat qui rejoint celui fait en juin dernier par l’organisme Refugees International qui estimait à près de 9,5 millions de dollars Us soit plus de 5 milliards 529 000 Fcfa, les fonds nécessaires pour assurer une assistance humanitaire efficace dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Les besoins sont de plus en plus nombreux. Refugees International pointait à 1,3 million, le nombre de personnes en situation d’urgence humanitaire. A cela se greffe les 350 000 réfugiés centrafricains et les 90 000 réfugiés nigérians qu’accueille le Cameroun.

Le 16e rapport du Secrétaire général de l’Onu sur la situation en Afrique centrale et les activités du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (Unoca) présenté le 04  juin au Conseil de sécurité de l’Onu faisait été de 4 millions d’individus en situation d’urgence humanitaire a Cameroun. A courant du même mois, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) situait à 600 000, le nombre d’enfants sevrés d’éducation du fait de la crise anglophone.

Les obligations sont nombreuses mais les moyens pas toujours disponibles. Une tendance mondiale. « Le manque actuel de financement est alarmant. Malgré des besoins croissants, les fonds alloués à l’action humanitaire sont très inferieurs par rapport à la même période de l’année dernière. Nous sommes profondément préoccupés par les personnes qui subissent déjà les lourdes conséquences de ce manque de ressources», a déclaré Jan Egeland, Secrétaire Général du Conseil norvégien pour les réfugiés.

Selon les plans annuels de réponses humanitaires fondés sur des évaluations des besoins dans les pays touchés par des crises rendus publics par l’Onu et les organisations humanitaires, cette année, «26 milliards de dollars Us (environ 15 000 milliards Fcfa) sont nécessaires pour venir en aide à environ 94 millions de personnes dans le besoin. Jusqu’à présent, les pays donateurs ont fourni environ 7 milliards de dollars (plus de 4 000 milliards Fcfa), soit 27% de l’argent nécessaire, selon la plateforme de suivi financier de l’ONU. Cela représente environ 2 milliards de dollars (plus de 1000 milliards Fcfa) de moins qu’à la même période l’année dernière lorsque 35% des plans de réponses humanitaires étaient financés», révèle le Cnr.

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé