Sport › Football

Cameroun – Pierre Semengue : « contre la Fécafoot, j’avais promis que j’irai jusqu’au bout… »

Le Général Pierre Semengue, président de la LFPC

Le président de Ligue professionnelle de football du Cameroun (Fécaffoot) se réjouit de la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) qui, hier,  a jugé illégale la suspension de la LFPC par la Fécafoot. Le général Pierre Semengue demande à la Fécafoot d’annuler le Comité technique transitoire  mis sur pied pour organiser les championnats professionnels afin que la LFPC reprenne droit de cité.

« J’avais promis lors d’une conférence de presse que j’irai jusqu’au bout. Les gens pensaient que j’allais agir comme un militaire. Je n’ai pas voulu agir comme un militaire, encore qu’un militaire doit rester dans la légalité. Donc j’ai voulu suivre les lois et les règlements, jusqu’au Tribunal suprême, en matière de Sport », se félicite le Général Pierre Semengue après un ans de suspension.

Joyeux, l’homme refait ainsi surface grâce à le verdict du Tas rendu le 14 septembre 2020 qui qualifie d’illégale la suspension de la LFPC par le Comité exécutif de la Fédération camerounaise de football. Le Général Pierre Semengue attend à présent de la Fécafoot qu’elle réhabilite la LFPC et annule tous les actes pris depuis le 18 octobre 2019 par le Comité technique transitoire créé pour organiser les championnats de première et de deuxième division.

« Je voudrais que la FECAFOOT prenne acte des décisions prises et que tout soit rétabli en bonne et due forme. Et qu’elle annule tout ce qui avait été fait à cet effet à savoir, la mise en place d’un Comité technique transitoire. Il faudrait même que je discute avec la Fécafoot, parce qu’ils ont suspendu la ligue, y compris les clubs. Ça veut dire que les clubs étaient suspendus. Comment a-t-on alors organisé un championnat avec les clubs suspendus ? Voilà une autre chose. Donc je voudrais vraiment qu’on s’asseye avec la Fécafoot pour régler le problème, sans faire beaucoup de bruits. Ils ont perdu, ils ont perdu. Quand on perd un procès, on le perd dignement. Je suis prêt à relancer la saison. Il faudrait tout simplement que toute l’organisation soit très rapidement, mise sur pied », a ajouté le Général Pierre Semengue.

La décision d’annulation, selon les experts du droit du sport, implique la nullité de la saison 2019-2020  remportée par PWD de Bamenda. Entre temps, la Ligue attend d’être dédommagée pour tous les préjudices subis. C’est donc un nouveau feuilleton à suivre.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé