Politique › Partis politiques

3000 milliards Fcfa pour la reconstruction des régions anglophones (Rdpc)

Jacques Famer Ndongo, chargé à la communication Rdpc (c) Droits réservés

La déclaration a été faite par Jacques Fame Ndongo, chargé à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais par ailleurs ministre de l’Enseignement supérieur.

3000 milliards et 500 millions de Fcfa. C’est à ce coût que le Cameroun devrait reconstruire les localités affectées par la crise qui secoue depuis trois ans, les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. C’est du moins l’avis de Jaques Fame Ndongo, chargé à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), relayé par le média d’Etat, CRTV.

Lors du Grand dialogue national tenu du 30 septembre au 04 octobre 2019, assises qui visaient entre autres l’apaisement dans les régions anglophones, la commission intitulée Reconstruction et développement des régions touchées par le conflit, avait émise quelques recommandations pour revitaliser ces régions en souffrance, ainsi que celle de l’Extrême-Nord.

«La reprise immédiate des projets qui ont été suspendus au cours des trois dernières années en raison de la crise, tels que les routes Babajou-Bamenda, Loum-Tombel-Kumba, Mundemba-Akwa, etc. la réhabilitation des installations et des infrastructures publiques détruites ou rendues obsolètes du fait de leur inutilisation en raison de la crise, en particulier dans les 13 secteurs de l’éducation, de la santé, des transports, de l’énergie, de l’eau et des communications», sont quelques pistes que la commission composée entre autres de Pierre Ngambo Fonjo, Simon Forbi Chinda, Célestin Tawamba et Jean Jaques Ekindi ont élaborées.

La remise à flot des entreprises publiques agro-industrielles telles que la CDC, Pamol, Unvda, Semry ou encore Sodecoton, faisait également partie des nombreuses propositions faites par cette commission. Une planification qui devrait coûter la rondelette somme de 3000 milliards et 500 millions de Fcfa, selon Jaques Fame Ndongo.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé