Société › Société

Cameroun : plusieurs élèves surpris en pleine partouze

Les élèves surpris en pleine partouze
Surpris, ils abandonnent les vêtements et effets scolaires

Les faits se sont déroulés dans la ville de Sangmélima, chef-lieu du département du Dja et Lobo, région du Sud.

Au moins 25 jeunes, élèves en classe de 3è au lycée classique et moderne de Sangmélima, sont surpris en pleine  séance de partouze, dans une vieille maison vendredi dernier. De sources médiatiques, ce  sont les cris et gémissements qui alertent le voisinage. Les riverains saisissent aussitôt les forces de l’ordre et de sécurité pour aller s’enquérir de la situation. Une fois sur les lieux, plusieurs élèves ont prennent la fuite, abandonnant les effets scolaires et leurs vêtements.

D’autres sont interpellés et conduits au commissariat du 2è arrondissement de la ville de Sangmélima pour besoin d’enquête. Ce fait n’est pas le premier dans l’environnement éducatif camerounais.

En mars 2021, une cinquantaine d’élèves, filles et garçons, provenant de divers établissements scolaires ont été surpris en pleine partouze. Ils s’étaient donné rendez-vous près d’un cours d’eau au lieu-dit Water Fall, quartier Barombi dans la ville de Kumba région du Sud-Ouest. Quelque temps avant, le 1er mars 2021, une vidéo à caractère obscène devient virale sur la toile. Les élèves du lycée bilingue de Kribi, région du Sud en sont les acteurs. Ces élèves traduits au conseil de discipline sont exclus puis admis de nouveau suite à l’intervention du gouvernement.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé