Politique › Institutionnel

Cameroun : le PM en lutte contre l’indiscrétion des agents publics

Le Premier ministre du Cameroun, Philemon Yang, photo d'illustration. ©Droits réservés

Philémon Yang appelle  les agents publics à renforcer le respect des règles en vigueur en matière de gestion des documents et données confidentiels.

Au Cameroun, ministres, ministres délégués, secrétaires d’Etat, chefs de missions diplomatiques, de circonscriptions administratives, des collectivités territoriales administratives et directeurs des entreprises et établissements publics, sont appelés à prendre des mesures pour mettre fin à la diffusion à large échelle de documents officiels classés confidentiels ou secrets.

Ceux-ci sont appelés à veiller, mieux que par le passé, au respect de l’obligation de discrétion des agents publics, ainsi que des textes en vigueur en matière de gestion des documents de l’Etat ; notamment en ce qui concerne la manipulation, la détention, la diffusion et la conservation desdits documents et informations.

Dans une circulaire datée du 28 mars, le Premier ministre Philemon Yang, rappelle que ces faits sont pratiques « sont de nature à compromettre l’efficacité de l’action publique. elles constituent également des atteintes graves à la sureté de l’Etat, de plus en plus en proie à  des menaces sécuritaires multiformes

Philemon Yang, appelle ces responsables à traduire les agents publics qui violeraient leur obligation de discrétion devant des instances de discipline ; à n’affecter à la chaine de gestion du courrier de leurs services que des personnes justifiant d’une moralité « indiscutable » ; et à mettre en place des canaux de de communications électroniques sécurisés pour les transactions électroniques de l’administration.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé