› Eco et Business

Cameroun: un port belge apporte son soutien au port de Douala

Les deux entités ont signé un accord qui permettra de résoudre les problèmes de congestion du port de Douala.

Ce vendredi 9 mars, le groupe Rougier, négociant en bois tropicaux implanté en France, et propriétaire de la Société forestière et industrielle de la Doumé (Sfid), devrait être entendu par le tribunal de commerce de Poitiers, pour savoir s’il continuera d’exercer ses activités ou pas. Selon cette entreprise, l’une des cause de cette situation serait le fait que « le port de Douala est complètement saturé », et qu’il ne « fait l’objet d’aucun investissement ». Il serait, par ailleurs, considérablement ensablé, ce qui gêne les bateaux pour aller jusqu’aux quais prendre les colis à expédier.

C’est au vue de cet état de choses que le port de Douala a décidé de signer un accord avec le port autonome d’Anvers en Belgique, le deuxième port européen, afin de mettre en œuvre des solutions pour être plus efficace. Selon la radio française Rfi, cet accord entre lesdits ports porte sur une durée de cinq ans. Les partenaires belges vont auditer les difficultés du port de Douala et proposer des axes de formation et des améliorations dans le flux de manutention.

« Comme vous savez, le port reste congestionné. Donc il regarde un peu un port plus expérimenté pour voir comment on peut résoudre, comment on peut faire en sorte qu’avec le territoire donné, on peut quand même traiter plus de marchandises qu’on le fait aujourd’hui. Le port d’Anvers est aussi un port très expérimenté dans l’Afrique de l’Ouest, cela veut dire qu’on est présent dans pas mal de ports, comme la Guinée. Cela veut dire aussi qu’on connaît un peu la situation spécifique des ports de l’Afrique de l’Ouest. C’est une économie qui va encore croître, ça on est sûr. Pour nous, c’est une manière de s’assurer le flux des marchandises vers l’Europe via le port d’Anvers, marchandises provenant de l’Afrique de l’Ouest », a-expliqué la porte-parole du port d’Anvers Annik Dirkx, à nos confrères de Rfi.

Ces partenariats que l’institution européenne considère comme « importants », devrait densifier le flux de marchandises camerounaises vers l’Europe.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut