Eco et Business › Finance

Le Cameroun présente un “risque de surendettement élevé” (BAD)

Le ratio de la dette publique totale au Produit intérieur brut a triplé entre 2008 en 2019, se situait à la fin de l’année dernière à 40,9%, selon la Banque africaine de développement

 

Pour ne pas “compromettre l’équilibre budgétaire de moyen-terme”, le Cameroun doit surveiller son “recours à l’endettement à coût plus élevé” que celui de ses partenaires techniques et financiers, met en exergue la Banque africaine de développement dans le rapport d’évaluation du Programme d’appui budgétaire en réponse à la crise du Covid-19 au Cameroun (PABRC).

“Le Cameroun a déjà un risque de surendettement élevé; le ratio de la dette publique totale au PIB a plus que triplé à 40,9% en 2019 de son niveau de 2008”, souligne la BAD.

Pour la demande de financement adressée par le gouvernement camerounais à la BAD pour le PABRC, la Banque a consenti, le 23 juin, un prêt de 55,7 milliards de F CFA remboursable sur 25 ans.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé