Société › Education

Cameroun : près de 100 élèves exclus au lycée bilingue de Bafoussam

99 élèves exclus à Bafoussam
Lycée bilingue de Bafoussam

La majorité a enregistré le quota d’heures d’absence intolérable tandis que les autres ont commis des actes de délinquance.

L’année scolaire s’achève pour les concernés au terme du premier trimestre. 99 élèves du lycée bilingue de Bafoussam sont définitivement expulsés des salles de classes et de l’établissement depuis la tenue du conseil de discipline le 7 décembre 2022. Au terme des trois premiers mois de cours pour le compte de l’année scolaire 2022-2023, leur séjour au sein du campus s’arrête de manière prématurée.

Pour motifs, 84 élèves ont totalisé plus de 30 heures d’absence non justifiées. 15 autres ont commis des actes de délinquance dont « taxages, agression sur camarade, moqueries, trouble des cours, flânerie », informe  le quotidien le Jour dans sa parution de ce jeudi 05 janvier 2023.

Conséquence, ces 99 exclus n’ont pas repris les cours le 03 janvier dernier pour le compte du deuxième trimestre comme leurs six mille autres camarades de l’établissement. Pour la suite du voyage, le  Conseil de discipline a décidé de se débarrasser de l’ivraie et de garder le bon grain. La décision est prise conformément à la circulaire du 11 janvier 1993, reprise par l’article 7 alinéa 9 page 10 du règlement intérieur de ce lycée  bilingue.

Même si certains pensent que ces cas pourront rejoindre l’établissement, les responsables du lycée ont affirmé avoir laissé la tolérance administrative, le souci de la situation des parents. Ils ont ainsi pris la résolution de respecter la loi.

A Bafoussam, ce n’est pas la première fois qu’une masse d’élèves est exclue au même moment pour des cas d’indiscipline. Le 18 mars 2014, 11 élèves ont subi une exclusion pour pornographie au lycée classique de la ville.

La même année, 42 élèves du lycée bilingue de Bafoussam ont écopé d’une exclusion pour consommation de drogue, boycott des cours, désordre sexuel, tournage de films à caractère pornographique. Mais les mêmes habitudes semblent revenir. La préoccupation appelle ainsi à prendre des mesures pour ramener les jeunes à la raison.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top