Société › Société

Cameroun: Près de 30 villages de Dibombari sortent enfin de l’obscurité

La compagnie nationale d’électricité a électrifié ces villages le week-end dernier

Le samedi 5 septembre fut un grand jour pour les populations de l’arrondissement de Dibombari dans la région du littoral. Et pour cause, la lumière a brillé pour la première fois dans prés de 30 villages. En effet, après plusieurs années passées à la lueur des bougies et des lampes tempêtes le soir tombé, les habitants ne cachent pas leur joie de voir désormais la lumière briller dans leurs maisons. Maintenant, j’allume l’ampoule, et plus de lampe, confie un habitant du coin, qui ne tarit pas d’éloge à l’endroit de la compagnie nationale d’électricité. Aes Sonel a effectivement procédé à la connexion sur son réseau de ces villages. L’évènement a donné lieu à l’organisation d’une cérémonie qui a regroupé les représentants de la société d’électricité, les autorités administratives de Dibombari, les autorités traditionnelles, et bien évidemment des habitants des différents villages. La cérémonie a démarré par un rite de bénédiction des installations par ceux considérés comme les gardiens des us et coutumes, suivie des différentes allocutions.

Que la lumière soit…
Les villages Mbonjo I et II ont été électrifiés, tout comme 26 autres localités; comme prévu dans le vaste programme de réalisations de plusieurs nouvelles extensions des réseaux déjà opérationnels dans d’autres localités de Dibombari. Pour cela, les techniciens de Aes Sonel ont construit une ligne, en déployant 12 km du réseau triphasé moyenne tension, 58 km de réseau monophasé moyenne tension, 24 km de réseau basse tension, près de 2 000 poteaux, et 29 transformateurs représentant 1 160 KVA. Ainsi, un transformateur neuf a été installé dans chaque localité, non seulement dans le but d’électrifier les domiciles, mais aussi de répondre à la demande croissante des activités commerciales des populations. L’objectif visé, étant de favoriser le développement de Dibombari. Au total, 22 localités ont reçu leurs premiers transformateurs, à savoir, Mbonjo I, Mbonjo II, Makemba, kake, maleké, bessoukank, kounang, djobwele, dibombari beach, bonadindé, youki, nkombon, mbangué, yandougou, miyougou, yabéa, yamidiang, yangona, yasouka, yasem. Par ailleurs, la puissance du matériel déjà installé dans 5 autres localités, a été renforcée, afin d’améliorer la qualité de service offert. Il s’agit de : Souza, Nkapa chefferie, Djobwele I, Bwajoumba et Bonaléa. Ces différentes réalisations qui s’inscrivent dans le cadre d’un vaste programme de construction de nouvelles lignes et de renforcement du réseau Aes Sonel, ne se limitent pas seulement à l’arrondissement de Dibombari. Au total, c’est 438 villages, quartiers ou localités des dix régions du pays qui bénéficient ou vont bénéficier de ce programme, dont le coût total est estimé à plus de 520 millions de F CFA. A Douala par exemple, la 1ère phase de ce programme est en cours d’achèvement. Les quartiers Makepe Saint Tropez, Makepe Village, Kotto New City, Logpom, Logbessou, Logpom Maetur., bénéficient déjà de nouvelles lignes basse et moyenne tensions.

Le programme sus cité, s’étend aux agglomérations périphériques des grandes villes à l’instar de Douala et Yaoundé. Dans la cité économique notamment, la fin de la première phase dudit programme, est annoncée pour très bientôt. Mais déjà, les quartiers Makepe Saint Tropez, Makepe Village, Kotto New City, Logpom, Logbessou, Logpom Maetur ont bénéficié de nouvelles lignes basse et moyenne tensions.

Que la lumière soit…
www.homedepot.ca)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut