› Economie

Cameroun : priorités budgétaires 2023-2025 au centre du Conseil de Cabinet du 28 juin 2022

Le résumé du Conseil de Cabinet du mois de juin 2022 au Cameroun
Louis Paul Motaze, le ministre des Finances

Le ministre des Finances Louis Paul Motaze, celui de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire ont exposé sur les grandes orientations budgétaires et les investissements à moyen terme.

Au moins deux membres du gouvernement étaient au centre des attentions mardi 28 juin 2022 à l’auditorium des services du Premier ministre. C’était à l’occasion du Conseil cabinet du 6è mois de l’année 2022, présidé par le Premier ministre Joseph Dion Ngute. Les ministres des Finances, de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, ont exposé sur différents points.

D’abord, le ministre des Finances a axé son propos sur les grandes orientations et priorités budgétaires de l’Etat  pour la période 2023-2025. A cet effet, des explications de Louis Paul Motaze il ressort que le contexte économique actuel est négativement impacté par le conflit en Europe de l’Est et les effets persistants  de la pandémie de Covid-19.

Dans ce sillage, la croissance mondiale devrait passer de 6,1% en 2021 à 3,6% en 2023  selon les estimations du Fonds monétaire international. Corrélativement, les prévisions de croissance au Cameroun sont revues à la baisse et revues à 4%  en 2022 contre un taux initial de 4,2%.

A  moyen terme, la croissance économique pourrait être de l’ordre de 4,6% en 2023 et de 5,3% en 2024 et 2025 compte tenu aux  projections liées à la mise en œuvre des programmes économiques et financiers. En ce qui concerne le taux d’inflation, il resterait  contenu à 3% en 2022 grâce aux mesures prises par le gouvernement pour juguler la vie chère.

Ensuite, après l’exposé du ministre en charge de l’Economie Alamine Ousmane Mey, le chef du gouvernement a fait une prescription à ce dernier. C’est de veiller à la mise en cohérence de tous les projets d’investissement des administrations sectorielles avec le programme d’investissement prioritaire 2023-2025.

Le Conseil a adopté le document de programmation économique et budgétaire pour la période 2023-2025. Ce document sera soumis au Parlement en vue du débat d’orientation budgétaire. Ces débats constituent un enjeu majeur de la session parlementaire de juin en cours à l’Assemblée nationale et au Sénat depuis le mardi 07 juin 2022.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé