› Economie

Cameroun-programmation budgétaire 2023-2025 : 4526 milliards de F pour 474 projets

Les contours ont été présentés ce 16 août à Yaoundé lors des conférences élargies de Programmation budgétaire et de la performance associée 2023-2025.

2023-2025. Le 16 août par les ministres de l’Économie, Alamine Ousmane Mey et des Finances, Louis Paul Motaze ont co-présidé une rencontre, visant à évaluer la couverture budgétaire nécessaire à l’achèvement de tous les projets d’investissement en cours.

Il s’agit de 474 projets pour une enveloppe globale de 4526 milliards de Fcfa, soit 73% des ressources extérieures et 27 % des ressources internes. En effet, ce sont des projets relatifs principalement aux secteurs d’infrastructures (50%) et de gouvernance et d’administration générale (18%).

Au total, 32 administrations sont concernées par les projets en cours d’exécution. Parmi celles qui en disposent le plus grand nombre, le ministère de l’Habitat et du développement urbain (110 projets), le ministère des Travaux publics (86 projets), le ministère de l’Économie (38 projets) et le ministère de l’Eau et de l’Énergie (28 projets).

Les conférences élargies de programmation budgétaire et de la performance associée qui s’achèvent le 26 août prochain devront aboutir à l’actualisation de la base des données des différents départements ministériels en vue de l’achèvement des projets recensés.

Pendant 10 jours, les responsables des organes constitutionnels et des départements ministériels vont examiner et affiner la programmation des dépenses de l’Etat sur le triennat 2023-2025 et la performance y relative, contenues dans les Cadres de Dépenses à Moyen Terme (CDMTs) ajustés par les administrations publiques après le Débat d’Orientation Budgétaire.

Cette session des CEPB-PA 2022 se tient à la suite du Comité Interministériel d’Examen des Programmes (CIEP), qui a récemment proposé à la sanction du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, la cartographie des programmes à mettre en œuvre au sein des administrations publiques pour les 03 prochaines années.

Il s’agit donc pour ces responsables des administrations publiques de décliner une programmation budgétaire pour la mise en œuvre de ces programmes, et de procéder aux ajustements nécessaires des objectifs de chaque programme en fonction des allocations budgétaires retenues.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé