Santé › Actualité

Cameroun – Projet Chèque Santé : 30 000 femmes réticentes aux visites prénatales dans la région du Nord

Femme enceinte

Cette partie du pays peine à atteindre les objectifs fixés par le projet « Chèque Santé ». Six ans après son lancement, les bailleurs de fonds menacent de retirer l’initiative.

 

 

 

 

D’après le site lurgentiste.com, seules 16 000 femmes  ont adhéré au Projet Chèque Santé qui leur permet d’être suivies pendant leurs grossesses, leurs accouchements et 42 jours après avoir donné naissance moyennant une somme de 6000 Fcfa seulement.  Soit un déficit de 30 000 femmes que la région n’a pas pu enrôler et doit le faire en trois mois.
« Il faut sortir de cette spirale avant décembre », déclare le chef du projet dans la région.  C’était au cours de la réunion qu’il a convoqué avec les leaders traditionnels, religieux, associations et médias le 28 septembre 2021.

Projet chèque santé

Mauvaises performances
A en croire les responsables régionaux de ce projet, le Nord n’est pas à sa première année de mauvaises performances. Déjà en 2020, « La région était dernière » dans le Grand-Nord où est uniquement implémenté ce projet. Aussi, « Les objectifs ventes du projet ont été atteints à moins de 50% », regrette Marie Christiane Ebende, point focal Chèque Santé à la délégation régionale de la santé publique du Nord (DRSP-Nord).
Des 17 890 consultations prénatales qui ont été faites au premier semestre 2021, seulement 10 367 avaient souscrits au Chèque Santé.
De plus, sur les 11 646 accouchements enregistrés pendant la même période seuls 8 522 étaient couverts par le projet.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé