Eco et Business › Entreprises

Cameroun: le projet de construction de 14 péages automatiques prend corps

©Droits réservés

La sĂ©lection des entreprises devant accompagner l’Etat pour le financement, la construction et l’exploitation desdites infrastructures s’est achevĂ©e en fin aoĂ»t.

Cinq groupements d’entreprises viennent d’ĂŞtre prĂ©sĂ©lectionnĂ©s pour la construction de 14 pĂ©ages routiers, suite Ă  un appel public Ă  manifestation d’intĂ©rĂŞt lancĂ© le 15 juin 2016. Ces structures doivent dĂ©poser leurs offres avant le 02 novembre prochain, pour pouvoir conserver le marchĂ© liĂ© au financement, Ă  la conception, la construction, l’Ă©quipement, l’exploitation et la maintenance desdites infrastructures.

Il s’agit des groupements français Vinci Highways/Sogea Satom/Vinci,  Razel-Bec/SociĂ©tĂ© Egis projects, ainsi que les groupements indiens et anglo-saxons, Dsc Group/India-Africa-UK-USA. Vient enfin le groupe panafricain Groupe Five/Intertoll Africa Limited.

Le système de péage routier, jusqu’ici manuel et dont la gestion des postes de contrôle se fait par concession octroyée aux personnes morales de droit camerounais, a été créé en fin janvier 1998 par décret du Premier ministre. Il instaure un droit de passage de l’ordre de 500 francs CFA, dont sont exempts les piétons, les engins à deux roues, les ambulances et les véhicules concourant au maintien de l’ordre.


L’automatisation des pĂ©ages routiers n’induira pas d’augmentation de prix des tickets, ainsi avait assurĂ© le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, le 27 septembre 2016.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut