› Santé

Cameroun : quatre décès de choléra dans le Sud-Ouest

Ils sont déclarés par la Délégation régionale de la santé publique dans la localité d’Ekondo Titi.

La maladie du choléra a refait surface au Cameroun.  Dans un communiqué publié ce 2 novembre 2021, le ministre de Santé Manaouda Malachie déclare que depuis le  27 octobre 2021, 10 cas ont déjà été signalées dans les régions du Centre (1) et du  Sud-Ouest (9). La radio nationale (CRTV)  informe que quatre décès de choléra ont été notifiés dans le Sud-Ouest.

Le site d’information l’urgentiste.com révèle sur la base du rapport de la Délégation régionale de la Santé publique du Sud-Ouest, que 23 cas ont été notifiés à Ekondo Titi, et d’autres à Jabane, Kombo Itindi, et à l’hôpital de District de Bakassi.

Dans la ville de  Yaoundé,  le journal  Cameroun Tribune fait savoir qu’un cas a été signalé au district de santé de Biyem-Assi.  Après analyse des examens,  le Centre Pasteur  par la voix du Dr Franck Metomb. Coordonnateur du centre régional de prévention et de lutte contre les épidémies et les pandémies dans la région du Centre,  confirme la présence des vibrions cholériques sur les échantillons du patient.

Tous les districts de santé de Yaoundé sont en alerte, souligne le quotidien national, pour éviter la propagation de la maladie. Notamment, la recherche active des cas dans la communauté, la sensibilisation sur les manifestations du cholera ainsi que les mesures de prévention.

Le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par le bacille Vibrio cholerae. Il reste à l’échelle mondiale une menace pour la santé publique et un indicateur de l’absence d’équité et d’un développement social insuffisant, selon l’OMS.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé