Sport › Football

Cameroun : quatre enfants emportés par les eaux à Douala

Des riverains bloqués au lieu-dit Carrefour Cité des Palmiers à Douala suite à des inondations. (photo d'archives)

Les pluies diluviennes ont encore causé des morts dans la capitale économique du Cameroun. Deux victimes entraînées par le torrent mercredi dernier au quartier Yassa, et deux autres le lendemain à Ndogbassi, deux quartiers du 3è arrondissement de Douala.

Les faits sont relatés par Cameroon tribune. Les fortes pluies enregistrées la semaine dernière à Douala ont aussi causé des pertes en vie humaines-outre les dégâts matériels et fortes perturbations dans la mobilité urbaine enregistrée à la suite de ces précipitations. Vendredi dernier à Ndogpassi (arrondissement de Douala III) vers 12h30 le corps d’un enfant de sept ans a été découvert dans un bas fond, retenus par les détritus et autres ordures que charrient les eaux.

Le gamin avait disparu la veille, en même temps que son compagnon de jeu, sensiblement du même âge. Selon toute vraisemblance, ils avaient quitté leur site d’amusement pour regagner leurs domiciles respectifs après le début d’une forte pluie. Un torrent les a happés sur le chemin. Le corps du second enfant n’a pas encore été retrouvé.

Mercredi dernier, c’est à Yassa (toujours dans l’arrondissement de Douala III) qu’un premier drame se produisait. Deux enfants de la famille Kamga Kamsi, un fils et un neveu du père de la famille, ont été emportés par les eaux, suite à une autre pluie torrentielle. De fait, au moment de la forte pluie,  les parents étaient absents. A leur retour, les autres enfants de la maisonnée signalent la disparition de deux d’entre eux. Les recherches entamées, le premier corps sera retrouvé dans un bas fond, et le second, un peu plus loin, aux abords d’une carrière de sable, toujours à Yassa.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé