› Société

Cameroun : quatre morts dans une nouvelle attaque au Nord-Ouest

Une nouvelle attaque à l'Ouest. journalducameroun.com
Encore trois morts à l’Ouest

Elle s’est produite à Bambalang à quelques encablures de Ndop dans le département de Ngo-Ketunjia. Le bilan fait état de quatre morts du côté des assaillants.

 

L’attaque n’a certes pas encore été revendiquée. Mais plusieurs sources laissent déjà entrevoir qu’il s’agit des séparatistes ambazoniens. Ces derniers ont la réputation d’être très actifs dans la zone. Dans ce village de Bambalang, c’est le groupe dénommé « Marines of Bambalang », qui a l’habitude de sévir. Elle fait partie de forces opérationnel du leader ambazonien General No pity.

Alors que bon nombre de camerounais avaient les yeux tournés vers le stade Japoma pour célébrer la victoire des Lions indomptables sur les scorpions de la Gambie, les forces de défenses de la nation subissaient une attaque des hommes sans foi ni loi. Mais mal leur en ai pris. Selon les des sources d’information dans les forces de sécurité, l’armé a assuré la riposte. Dans cette attaque sur une de ses positions, elle a pu neutraliser quatre assaillants. Et on compte également de nombreux blessés toujours du côté des belligérants.

Une autre source explique que deux combattants séparatistes ont été tués durant  échanges de coups de feu. Puis, un a rendu l’âme après avoir été touché alors qu’ils essayaient de battre en retraite. Et le quatrième a aussi succombé à ses blessures. Pour le reste, la source parle de six blessés chez les séparatistes.

Aucune perte en vie humaine n’a été signalée du côté des forces de défense camerounaise.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé