Politique › Institutionnel

Cameroun: Quatre nouveaux ambassadeurs accueillis

Le Président Paul Biya a reçu le 07 novembre, au Palais de l’Unité, les lettres de Créances de Muhammad Binsouleman Al Mashar, Aliou Ndao Fall, Jan De Bruyne, et Anastasio Asumu Mum Munoz

Le ballet des Chefs de missions diplomatiques au Palais de l’Unité a commencé à 11 heures par l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite, S.E.M. Muhammad Binsouleman Al Mashar. A l’extérieur, le rituel protocolaire solennel préparé pour la circonstance a prévu, outre l’exécution de l’hymne national du Cameroun, pays hôte, le salut aux couleurs, les honneurs militaires par les détachements de la Garde Présidentielle. Rendu à l’intérieur du Palais de l’Unité, la cérémonie est marquée par la remise officielle de la lettre d’accréditation, ponctuée par la présentation des proches collaborateurs du Chef de l’Etat, vient ensuite un court entretien entre le Président de la République et le nouvel Ambassadeur. C’est à ce prestigieux cérémonial que se sont également livrés, S.E.M. Aliou Ndao Fall du Sénégal, puis S.E.M. Jan De Bruyne du Royaume de Belgique, et enfin S.E.M. Anastasio Asumu Mum Munoz de Guinée Equatoriale.

Le Chef de l’Etat était assisté pour la circonstance de le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand NGOH NGOH, du ministre Directeur du Cabinet Civil, Martin Belinga Eboutou, du Ministre Délégué auprès du Ministre des Relations Extérieures Chargé du Commonwealth, Joseph Dion Ngute, le Chef d’Etat Major particulier du Président de la République, Général de Brigade aérienne, Emmanuel Amougou, et le Commandant de la Garde Présidentielle, le Chef de bataillon Raymond Jean Charles Beko’o Abondo.

Après cette intense activité diplomatique, le Président de la République a reçu en audience, Docteur Philippe Douste-Blazy, ancien ministre français de la Santé, Président du Conseil d’administration d’UNITAID et Conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en charge des financements innovants. «J’ai eu la chance de rencontrer le Président Paul BIYA, qui comme d’habitude s’intéresse aux sujets qui sont les miens, à savoir la lutte contre le Sida, la Tuberculose, le Paludisme. Mais également, nous avons beaucoup parlé de la malnutrition», a-t- il confié à la presse à la presse au terme d’un entretien d’une demi-heure.


prc.cm)/n
À LA UNE
Retour en haut