› Société

Cameroun : quatre personnes neutralisées après la mort d’un missionnaire américain

Charles Trumann Wesco, de son vivant, aux côtés de son épouse. ©Droits réservés.

Joseph Beti Assomo, ministre camerounais de la Défense, a déclaré que les terroristes présumés soupçonnés du meurtre de Charles Trumann Wesco, mardi, ont été tués.

Dans un communiqué officiel, Joseph Beti Assomo, le ministre camerounais de la Défense, a déclaré que les terroristes présumés étaient sur le point d’attaquer la brigade de gendarmerie Bambili et l’université de Bamenda lorsqu’ils ont tiré sur Charles Trumann autour de Four Corners à Bambui.

Un lieutenant-colonel et un étudiant de l’ENSET de Bambili ont été blessés lors de l’intervention des forces de défense et sont actuellement pris en charge à l’hôpital de Bamenda. « Le bilan fait état de 4 terroristes neutralisés, de plusieurs blessés dans leur rang et de quatre fusils de calibre 12 récupérés », a précisé le ministre.

Le ministre de la Défense a également mis en garde les étrangers pénétrant dans les zones de conflit. Il leur a recommandé d’avertir les responsables de la sécurité afin qu’ils puissent bénéficier d’une sécurité maximale. Tout en adressant un message de condoléances à la famille endeuillée, le ministre de la Défense a également félicité les soldats pour leur professionnalisme dans les régions anglophones du Cameroun.

Les militants des séparatistes ont toutefois réfuté les affirmations du ministre, accusant les soldats de la mort du missionnaire américain. Charles Trumann Wesco est décédé mardi après que son véhicule a été « criblé de balles » à Bambui, une ville du Nord-Ouest du Cameroun.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut