Société › Faits divers

Cameroun: Ramadan 2009, ouf! Quel bon débarras!

Billet d’humeur sur les mauvaises habitudes à la fin du jeûne.

La piété, la pénitence, la prière et les bonnes pratiques du ramadan s’achèvent-elles avec la fin du jeûne? En tout cas, c’est le moins que l’on puisse dire au regard des scènes d’hystérie et de débordement de tout genre que l’on a pu observer ça et là à la fin de ce long mois de carême que les Mahométans viennent d’observer. Et ce ne sera pas faute d’avoir reçu le bon enseignement ou de ne s’être pas abreuvé à la source de la bonne parole pourtant prêchée à longueur de journées par les imams dans les mosquées et même dans des tranches religieuses spécialement aménagées dans les médias audiovisuels . Pureté, crainte d’Allah avant et après le Ramadan, voilà pourtant la quintessence du message de la quasi-totalité des imams.

Mais que n’a-t-on pas vu le jour de la fête ? La majorité de ceux qui écumaient les mosquées hier (lendemain de ramadan) pour prier et se purifier ont laissé leurs mauvaises habitudes reprendre droit de cité avec au premier rang, la jeunesse qui s’est livrée à des ripailles, des orgies et des beuveries de toutes sortes le jour de la fête. Quelques adultes se sont aussi livrés à des excès indescriptibles. Au point où l’on en est à se demander si les imams se sont donnés tant de peine pendant tout un mois pour rien ? Oui, diront peut-être les extrémistes de tous bords. Mais que non ! Tous les musulmans ne se salissent pas les mains après la rupture du jeûne. Et le moment venu, Allah reconnaîtra les siens et c’est justement cette catégorie là qui pourra servir demain de guide à tous ceux qui pensent que une fois la fête passée, à Dieu le Saint. Mais à quoi servirait-il à un homme de gagner le monde s’il venait à perdre son âme ? S’interrogent les Saintes écritures.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Retour en haut