› Société

Cameroun : rapatriement volontaire de 455 réfugiés nigérians

C’est la deuxième phase de ce repatriement de réfugiés installés depuis 2013 au Cameroun.

Installée au Camerpun (région de l’Extrême-Nord) depuis 2013, une seconde vague de réfugiés regagnent leur pays. Cette vague de rapatriement a été lancée vendredi dernier à Maroua.

Au total, 455 pensionnaires nigérians, dont 211 hommes et 244 femmes, qui s’abritaient dans le camp de Minawao, une localité dans le département du Mayo-Tsanaga de la région, pour échapper à l’insurrection de Boko Haram, vont regagner l’Etat de Borno (nord-est) du Nigeria sous la supervision conjointe des autorités camerounaises et nigérianes.

Avant leur départ, les 108 ménages que compte le convoi ont reçu des kits divers (matelas, denrées alimentaires et nattes) offerts par le gouvernement camerounais.

Selon Xhinua, le gouverneur de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, accompagnerait le convoi jusqu’à la frontière, à Banki où les autorités nigérianes vont prendre le relais.

La première phase de rapatriement volontaire des réfugiés nigérians a eu lieu en février et mars 2021.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top