› Politique

Cameroun-RCA : 18 recommandations pour sécuriser la frontière

Les recommandations après les travaux de Yaoundé
Cameroun-RCA, travaux sur la sécurité transfrontalière, Yaoundé 2022 (Droit réservé)

Les travaux qui ont eu lieu à Yaoundé du 13 au 15 juin 2022 ont abouti à près de 20 recommandations adressées aux chefs de l’Etat camerounais et centrafricain.

Le Cameroun de Paul Biya et la République centrafricaine de Michel Archange Touadera repartent sur de nouvelles bases. 18 recommandations viennent d’être adoptées à Yaoundé au titre de la sécurisation de la frontière longue de près de 800 km, qui sépare les deux parties. Elles sont issues des travaux de la cinquième session de la Commission ad-hoc des frontières et de la commission mixte permanente de sécurité transfrontalière entre les deux pays. Ces mesures sont relatives à la sécurité, à l’humanitaire, entre autres.

Pour ce qui est de la sécurité, les deux pays s’engagent à partager le renseignement, à renforcer la présence sécuritaire de part et d’autre de la frontière et à renforcer la coopération militaire. Cet engagement s’étend à d’autres aspects de la sécurité. Il s’agit d’organiser les patrouilles simultanées, de réajuster la coopération entre les points focaux nationaux et locaux de lutte contre l’insécurité à la frontière.

La coopération judiciaire n’est pas en reste. Elle nécessite un renforcement basé sur l’échange d’informations relatives aux décisions de justice rendues contre les ressortissants du Cameroun et de la RCA.

Quant à la situation humanitaire, les deux pays conviennent d’accélérer le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains qui se trouvent sur le territoire du Cameroun.

Par ailleurs, les experts des deux parties descendront ensemble sur le terrain pour évaluer le tracé de la frontière commune. Ces derniers ont recommandé la mise sur pied d’un climat favorisant le développement socio-économique dans les zones transfrontalières. Dans ce sens, il est recommandé de poursuivre des opérations d’aménagement dans les localités situées des deux côtés de la frontière. A cela s’ajoute la réduction des barrières de contrôle sur les voies reliant les deux pays.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé