Politique › Institutionnel

Cameroun: réconfort et reconnaissance pour les populations de l’Extrême-Nord

Le gouverneur de ladite région a remis samedi des appuis financiers à une centaine de personnes, victimes de Boko Haram, et des décorations pour les comités de vigilance

Mandaté par le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, s’est rendu samedi, 16 janvier 2016, dans la région de l’Extrême-Nord. Il y a apporté un appui financier à des veufs, veuves, blessés et orphelins, du fait des violences de la secte islamiste Boko Haram.

Les localités de Bodo, Tolkomari, Nguetchewé et Kolofata où s’est rendu Midjiyawa Bakari subissent régulièrement les incursions armées terroriste Boko Haram. Lesquelles incursions font souvent de nombreuses victimes.

Un autre acte qu’a commis Midjiyawa Bakari dans les mêmes localités est la décoration des membres de comités de vigilance. Ils ont été décorés de la médaille de chevalier de l’ordre du mérite camerounais.

« Nous ne combattions pas pour de l’argent, mais plutôt pour la sécurité de notre village », a indiqué un membre de comité de vigilance décoré, Abali Mahamat, cité dans le quotidien national ce lundi, 18 janvier 2016.

L’action de certains membres des comités de vigilance a déjà permis de déjouer de nombreux carnages au Cameroun. A titre illustratif, un attentat récemment déjoué dans la localité de Bodo. Une femme kamikaze venue du Nigeria avait été maitrisée grâce à l’intervention d’un membre du comité de vigilance, Abali Mahamat.

Le chef de l’Etat, Paul Biya, encourage les comités de vigilance à ne pas baisser la garde.
Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé