Société › Société

Cameroun: Recrutement dans les forces de police

Les épreuves écrites du concours se déroulent ce 25 avril 2009

Selon un communiqué de presse signé par le délégué général à la Sûreté nationale Edgar Alain Mebe Ngo’o, les épreuves écrites du concours direct pour le recrutement de 1200 élèves-gardiens de la paix spécial pour le recrutement de 30 élèves-inspecteurs de police se dérouleront effectivement le 25 avril 2009 dans les chefs-lieux de régions. Par ailleurs, il est rappelé aux candidats techniciens du concours direct des élèves-gardiens de la paix, qu’ils composeront l’écrit à l’heure de l’épreuve de calcul, en musique ou en conduite automobile, qui sont les seules spécialités ouvertes au présent concours. Il faut dire que le Cameroun entend ainsi augmenter les effectifs de la police nationale au cours de l’année 2009 avec le recrutement de 1.690 agents dont 45 nouveaux commissaires de police, 115 officiers, 330 inspecteurs et 1200 gardiens de la paix. Les concours directs et spéciaux sont ouverts sur autorisation du président de la république son excellence Paul Biya, se déroulent depuis février dernier devront s’achever en avril 2009 selon les informations en provenance de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale(DGSN. Le recrutement des nouveaux éléments dans les forces de police intervient dans un contexte marqué par la recrudescence du banditisme qui sévit dans les zones urbaines et rurales. Il ya quelques semaines, les forces de police du Cameroun, en collaboration avec Interpol, ont pu saisir 35 véhicules de luxes volés en Europe et en Afrique. Elles ont aussi mis hors d’état de nuire les bandits de grand chemin et les trafiquants de tout bord qui sèment la terreur dans les grandes métropoles camerounaises

Voici d’ailleurs quelques conditions à remplir pour les éventuels candidats: Posséder la nationalité camerounaise, Jouir de ses droits civiques, Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité, Etre déclaré apte au service actif de jour et de nuit, Etre reconnu indemne de toute affection ou maladie ouvrant droit à un congé de longue durée, Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe féminin et 1,62 pour ceux de sexe masculin. N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code pénal camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant à la probité. N’avoir pas été exclu d’une Ecole de police ou d’un centre de formation de la police. Les dossiers de candidature sont reçus complets à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé ou dans les Délégations Provinciales de la Sûreté Nationale conformément aux dates des concours.

Image d’illustration
Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut