› Société

Cameroun : récurrence des coupures d’énergie à Yaoundé

Des équipes d'Eneo à pied d'oeuvre (c) Droits réservés
Plusieurs quartiers de la capitale connaissent des coupures intempestives d’énergie électriques qui peuvent durer des heures. Eneo justifie cela par des travaux de renforcement des lignes de distribution qui les alimentent.

 

Le 23 mars 2021, Quartier Fouda, Ngousso, Nkolmeseng, Mvog-Bi, et beaucoup d’autres parties de la capitale,  ont une nouvelle fois été sevrés d’énergie électrique pendant plus de quatre heures.  Certains l’ont vu  réapparaitre autour d’une heure du matin et repartir au levée du jour.

Ces derniers jours, les délestages deviennent en effet  fréquents à Yaoundé. De jour comme de nuit, l’électricité est la denrée la moins sûre. Difficile dans ces conditions pour les élèves d’apprendre leurs leçons, aux opérateurs économiques de mener sereinement leurs activités, aux ménages d’effectuer des taches comme le repassage.

Dans l’opinion, le responsable de ce désagrément est tout trouvé : Enéo Cameroun, l’entreprise de distribution et de commercialisation de l’énergie électrique. La filiale du groupe britannique Actis, informe sa clientèle de Yaoundé Nord et SOA,  à travers son site internet, qu’elle a lancé la première phase des travaux de renforcement des lignes de distribution qui les alimentent. L’opération qui a débuté le 19 mars pour s’achever le 26, vise « l’amélioration du service dans les localités suivantes : Soa Ville, Nkolfoulou, Fougerol, Montee Saplait, Ngoulmekong, Ngousso, Abattoir, Emana, Messassi, Nkolondom, Face Gyneco, Tsinga Village, et environs », écrit l’entreprise pour justifier les délestages.

Eneo annonce par ailleurs « qu’après cette première phase, d’autres suivront durant les six prochains mois, pour renforcer durablement le réseau et réduire de façon consistante la fréquence et la durée des interruptions ». Comme pour dire que la fin du calvaire pour certains Yaoundéens n’est pas pour demain.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé