Personnalités › Success Story

Cameroun: Remember Marc Vivien Foe

C’était le 26 juin 2003, le Cameroun affrontait la Colombie en demi finale de la coupe des confédérations. A la 71e minute, le dossard 17 du Cameroun s’écroule, les yeux révulsés. Il mourra.

Il y’a 10 ans mourrait Marc Vivien Foe, milieu défensif camerounais. Tout le monde a encore en mémoire ces images de Marc Vivien Foé qui s’écroule, inconscient dans le rond central, les mâchoires serrées et les yeux révulsés, devant les caméras du monde entier. On le sort sur une civière. Il mourra plus tard. Quelle image. Mais quelle image ? martelait le commentateur du match sur la Crtv. C’est un Cameroun affaibli qui ira en finale, perdra contre la France. Thierry Henry le buteur déclara: Je dédie ce but à Foé. Je sais que c’est rien, mais c’est tout ce que je peux faire.

Tu as mené une grande carrière au sein des Lions, pour la Nation. Pour ton premier retour en sélection après avoir signé à Lens, tu nous avais retrouvé en stage à Douala. Je me rappellerai toujours comment tu m’avais embrassé ce jour-la. Je me rappelle avec quelle fierté tu me racontais l’accueil qui t’avait été réservé au stade, lors de la présentation au public. Tellement de souvenirs. Mais aussi beaucoup de regrets que tu sois parti si tôt. Sais-tu, mon petit Marco, que ce fameux 26 juin, le jour où le destin t’a arraché à nous, mon premier fils fêtait son anniversaire ? Il te pleure chaque année désormais, en grandissant. Repose en paix petit frère. Nous pensons à toi. Je pense à toi.
Jules-Denis Onana, ex-Lion Indomptable et capitaine du Canon Yaoundé dans les années 90, juin 2011

28 ans, 1,94 m et 90 kg, une belle forme physique et pourtant les rapports d’autopsie vont révéler un c ur hypertrophié et fatigué et ce diagnostic avait également confirmé que le milieu de terrain camerounais souffrait d’une entérocolite nécrosant et hémorragique, bref, un c ur malade. Le Cameroun comme un seul homme va pleurer ce digne fils, le président de la République donnant le ton des obsèques grandioses au Cameroun après celles de Lyon.

Marc Vivien Foe, lion indomptable du Cameroun, décédé le 26 juin 2003 à Lyon

Homme de grande lucidité et de grande générosité, son uvre se prolongeait au-delà des terrains de foot dans la vie de tous les jours. Il laisse derrière lui un grand centre sportif dont l’objectif initial n’a pu lui survivre. Le club anglais Manchester City a retiré son numéro 23, l’Olympique lyonnais ainsi que le RC Lens ont retiré quant à eux le numéro 17 de leurs effectifs respectifs (le 16 juin 2008, l’Olympique Lyonnais a remis le numéro 17 au bénéfice de Jean II Makoun, lui même camerounais). D’autres hommages incluent le baptême d’une partie du stade City of Manchester Stadium à son nom. Un trophée Marc-Vivien-Foé créé par la Fifa, des matchs de charité et une Fondation Marc-Vivien-Foé à Manchester au profit de la veuve et des enfants. véritables héritages de Marc Vivien Foe !

Un prêtre français et camerounais tiennent le maillot de Marc-Vivien Foé lors de la cérémonie funèbre, à la cathédrale Saint-Jean de Lyon.
Grioo.com)/n


Marc-vivien foe hommage par amazigh7644

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut