Sport › Football

Cameroun: Remember Marco !

Une mort en direct, un deuil national, une émotion mondiale… Le Cameroun se souvient !

C’était un 26 juin 2003. Le Cameroun affrontait la Colombie en demi finale de la coupe des confédérations au stade Gerland de Lyon. Comme lors des matches de football de cet acabit, presque tous les camerounais étaient devant leurs postes de télévision. Ils n’étaient pas les seuls. A travers le monde, des milliers de personnes regardaient ce match et sans le savoir, allaient assister à une mort en direct et donner caution à la mondovision, le mélodrame devant les écrans qui a vu mourir en direct Jean Paul II, le pape.

71e minute, le dossard 17 camerounais tombe. Tout le monde a encore en mémoire ces images de Marc Vivien Foé qui s’écroule, inconscient dans le rond central, les mâchoires serrées et les yeux révulsés, devant les caméras du monde entier. On le sort sur une civière. Il mourra plus tard. Quelle image. Mais quelle image ? martelait le commentateur du match sur la Crtv. C’est un Cameroun affaibli qui ira en finale, perdra contre la France. Thierry Henry le buteur déclara: Je dédie ce but à Foé. Je sais que c’est rien, mais c’est tout ce que je peux faire.

28 ans, 1,94 m et 90 kg, une belle forme physique et pourtant les rapports d’autopsie vont révéler un c ur hypertrophié et fatigué et ce diagnostic avait également confirmé que le milieu de terrain camerounais souffrait d’une entérocolite nécrosant et hémorragique, bref, un c ur malade.

Homme de grande lucidité et de grande générosité, son uvre se prolongeait au-delà des terrains de foot dans la vie de tous les jours. Il laisse derrière lui un grand centre sportif dont l’objectif initial n’a pu lui survivre. Le club anglais Manchester City a retiré son numéro 23, l’Olympique lyonnais ainsi que le RC Lens ont retiré quant à eux le numéro 17 de leurs effectifs respectifs (le 16 juin 2008, l’Olympique Lyonnais a remis le numéro 17 au bénéfice de Jean II Makoun, lui même camerounais). D’autres hommages incluent le baptême d’une partie du stade City of Manchester Stadium à son nom. Un trophée Marc-Vivien-Foé créé par la Fifa, des matchs de charité et une Fondation Marc-Vivien-Foé à Manchester au profit de la veuve et des enfants. véritables héritages de Marc Vivien Foe !


AFP)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut