Opinions › Interview

Cameroun-rentrée commerciale 2022 : « l’huile raffinée est vendue à 1450 F », Alain Ombede

Une interview de Alain Romuald Ombede Nama Délégué régional du Commerce pour le Centre, réalisée par Joseph Kapo sur la rentrée commerciale 2022.

M le Délégué tout se passe bien ?

La délégation régionale du Commerce pour le Centre à Yaoundé pour coller à l’actualité comme de tradition, organise sur hautes instructions de M le Ministre du Commerce, conformément à la politique de lutte contre la vie chère, l’opération « Rentrée commerciale », dans le cadre de sa ligne éditoriale de la satisfaction des consommateurs. Depuis juin dernier, les ventes s’organisent à la Délégation départementale du Mfoundi ou au Boulevard du 20 mai de Yaoundé.

Il a innové en ajoutant les fournitures et manuels scolaires etc. C’est ce que nous faisons depuis le 22 jusqu’au 4 septembre prochain afin de rapprocher les produits de première nécessité des consommateurs et les manuels scolaires leur offrir aux prix défiants toute concurrence, ça permet que personne ne se sente abandonné au bord de la rue. C’est pour concrétiser la politique Présidentielle mise en œuvre par le Ministre du Commerce pour soutenir le panier de la ménagère, le cartable des élèves, leurs ventres. Car, ventre affamé n’a point d’oreilles, l ‘enfant qui va à l’école doit bien manger en quantité et en qualité, ce qui permettra que sa performance scolaire soit au top niveau.

Tout parent qui passe au boulevard du 20 mai trouvera son compte. Quand le Gouvernement de la République décide de concrétiser la mise en œuvre de la politique de lutte contre la vie chère. Tout le monde peut venir se rendre compte de cette réalité. Il y a une réduction à chaque achat effectué, cela permet d’ajouter un livre, un cahier, un stylo à l’enfant. C’est ce qui explique notre présence au Boulevard du 20 mai.

Qu’en est-il des départements et autres zones reculées ?

Ces opérations sont également prescrites aux délégués départementaux, en dehors de celui du Mfoundi afin que chacun dans sa zone de compétence puisse mobiliser les partenaires pour aussi organiser ces ventes afin de faciliter la tâche aux parents, aux populations des zones périphériques afin qu’ils ne se sentent pas léser. Le Ministre du Commerce M Luc Magloire Mbarga Atangana nous a prescrit une devise : zéro pénurie, zéro spéculation, satisfactions tous azimuts des consommateurs.

C’est à dire que chaque consommateur qui passe au Boulevard du 20 mai …par chaque achat effectué, il a un gain. Nous faisons la comparaison entre nos prix et ceux d’ailleurs, on gagne chez nous 100 F ,200 F, 500 F ou plus en fonction des achats effectués. Les consommateurs ont intérêt à y faire un tour car, ils auront à réaliser les bénéfices qui pourront leur permettre d’approvisionner les maisons ou d’acheter les manuels ou cartables des enfants, c’est le but de l’opération organisée à laquelle sont attendus tous les parents.

Un mot sur la qualité ?

La qualité des produits n’est plus à démontrer. Les participants sont des partenaires, ils ont des produits conformes aux normes, ils ont des Certificat de conformité. Nous avons des produits du cru qui sortent des champs dont la politique voudrait qu’on vienne les vendre aux prix bord -champ, un point de vente, mais, pour faire les achats de tout ce dont on a besoin à la maison.il y a en a pour tout le monde et pour toutes les bourses, voilà autant d’intérêts pour les parents à venir faire des achats à un seul endroit, l’huile raffinée par exemple est vendue à 1450 F le litre même si on veut 10,20 cartons c’est désormais dispo.

On est au-dessous du prix homologué, 2800 F la viande de bœuf chez nous ,3000 le kg sans os au Boulevard du 20 mai, pourtant c’est 3500 kg viande de bœuf sans os dans les marchés. Nous avons les riz, tous les prix ont été revus à la baisse sur instructions du Ministre du Commerce.


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé