Politique › Sécurité

Après la réouverture de la route Buea-Kumba, les populations peinent à l’emprunter

File de véhicules garés à Muyuka le dimanche 18 juin 2018. (c) Droits réservés

Cet axe routier est débarrassé de ses assaillants depuis mercredi. Cependant, les usagers de cette route hésitent à s’y engager par peur.

La route Buea-Kumba est à nouveau ouverte à la circulation. L’armée y a mené une opération pour chasser les groupes d’assaillants qui ont pris le contrôle de cet axe le vendredi, 15 juin, dans la soirée.

Toutefois, les populations sont réticentes à emprunter cette route pour se rendre dans d’autres départements. Des rumeurs sur la présence de quelques assaillants sur certaines emprises suscitent des frayeurs.

Journalducameroun.com a appris que certains transporteurs qui se sont aventurés sur la route ont dû reverser de l’argent aux assaillants qui y font la loi.

Mercredi déjà, cette route, principale voie aménagée, a été partiellement rouverte sur le tronçon reliant Buea à Muyuka.

À LA UNE
Retour en haut