Société › Société

Cameroun: reprise du dialogue avec les enseignants le 31 janvier

A cette date, le Comité interministériel examinera les questions techniques liées au système éducatif camerounais dans son ensemble

Les discussions en vue de trouver des solutions aux revendications soulevées par les syndicats des enseignants du Cameroun reprendront le mardi 31 janvier à Yaoundé. L’annonce faite par le ministre camerounais de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo, précise qu’elles se feront dans le cadre de la quatrième session ordinaire du Comité interministériel créé le 08 novembre dernier par le Premier ministre Philémon Yang.

Ladite commission est constituée des ministres de l’Enseignement supérieur, des Enseignements secondaires, de l’Education de base, de l’Emploi et de la Formation professionnelle et celui des Sports et de l’Education physique. Des présidents des syndicats d’enseignants font également partie de cette commission.

«La quatrième session ordinaire du comité examinera, comme lors de ses trois dernières sessions, les questions techniques liées au système éducatif camerounais dans son ensemble. Il prendra aussi connaissance des propositions émanant des deux groupes de travail mis sur pied lors de la 3e session ordinaire, relativement aux problèmes économiques et financiers des enseignants d’une part, aux problèmes sociaux et humains des enseignants d’autre part», a indiqué le Minseup.

Ces assises se tiendront à la suite des travaux de la commission ad hoc dirigée par Ghogumu Paul Mingo, laquelle devait entendre les demandes des syndicats des enseignants anglophones et proposer des solutions adéquates.

Le groupe conduit par Jacques Fame Ndongo poursuivra également, de manière méthodique, la préparation du Forum national de l’éducation. Un évènement autorisé par Philémon Yang le 02 décembre dernier.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé