› Politique

Cameroun : retour à la routine dans les tweets de Paul Biya

Un des twets de Paul Biya avant le 20 mai, sur l'Unité nationale.

Après la frénésie observée ces dernières semaines, le président de la République a repris son rythme d’avant 20 mai sur les réseaux sociaux.

Ses tweets étaient devenus quasi quotidiens. Non pas que le président de la République n’avait pas l’habitude de communiquer à travers ses plateformes sociales, mais Paul Biya ne se contentait plus de remettre au goût du jour des fragments de discours déjà prononcés, d’exprimer sa compassion pour un drame qui s’est produit à l’autre bout de la planète ; ou encore de poster ses félicitations à tel chef d’Etat à l’occasion de la fête nationale de son pays

Le Chef de l’Etat était devenu un tweeteur presque compulsif, avec une nouvelle « pensée » chaque jour qui faisait parfois la Une du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune.

Le fait est que la frénésie observée ces dernières semaines répondait à une stratégie de communication en prélude à la fête de l’Unité nationale, le 20 mai au Cameroun.

Selon des sources, la campagne initiée par la présidence de la République du Cameroun, consistait à une série de posts et tweet sur le thème de l’unité nationale, alors que selon les analystes, le pays est traversé depuis quelques années par une crise d’identité qui se manifeste notamment par une exacerbation du discours tribal. De quoi remettre en cause le vivre ensemble, véritable leitmotiv dans le discours des autorités.

Passée la fête de l’Unité, le président de la République est revenu à sa forme de communication originelle sur les réseaux sociaux. Exit les tweets quotidiens sur l’unité nationale.

D’après des informations non officielles, les comptes Facebook et Tweeter notamment sont gérées par une star up mexicaine, en collaboration avec quelques éléments de communication présidentielle au Cameroun.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé