› Société

Cameroun : retour volontaire de 5000 réfugiés nigérians

Des familles qui disent au revoir au ministre Atanga Nji (crédit phto : CrtvWeb)
Un premier contingent est  parti du camp de Minawoa, dans la région de l’Extrême-nord, après plus de huit ans hors de leur pays.

Le ministre de l’Administration territoriale a présidé ce lundi 8 mars, une cérémonie officielle de départ de réfugiés nigérians. Sont concernés par ce départ, 100 familles qui ont pris place dans 11 bus. A terme, c’est 5000 réfugiés nigérians qui vont regagner leur pays.

Ceux-ci étaient installés depuis plusieurs années dans le camp de Minawao, dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun, poussés par les exactions des djihadistes de Boko Haram. Cette opération de rapatriement volontaire ce faire sous la supervision du Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, après un accord trouvé le 10 février entre le Cameroun, le Nigéria et le HCR.

C’est la deuxième opération de rapatriement volontaire, après celle intervenue en aout 2019. 135 personnes avaient alors été ramenées grâce à un vol de la Nigerian Ai Force au départ de Maroua. Le retour de ce jour se fera par voie terrestre. Plusieurs bus et camions sont arrivés du Nigéria à cet effet. A Amchidé, les désormais ex-réfugiés vont recevoir des kits composés de denrées alimentaires et autres couvertures, « don » du chef de l’Etat camerounais.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé