Opinions › Tribune

Cameroun: Rigobert Song Bahanack répond à Samuel Eto’o Fils

« J’ai lu avec attention et intérêt la lettre que tu m’as adressée à la suite de l’annonce de mon retrait des Lions Indomptables… »

Samuel,
J’ai lu avec attention et intérêt la lettre que tu m’as adressée à la suite de l’annonce de mon retrait des Lions Indomptables du Cameroun. Je voudrais ici te remercier pour l’élan de sympathie dont elle témoigne, et le respect qu’elle révèle pour ce que j’ai modestement apporté à notre sélection nationale seize années durant. Ainsi que je l’indiquais à l’occasion de cette annonce, j’ai quitté le groupe Lions conforté par la qualité des joueurs qui le constituent, frappent ou frapperont à sa porte. Je sais que sous ta conduite les vaillants guerriers que vous êtes disposent de toutes les armes nécessaires au rayonnement de la flamme allumée et attisée par plusieurs générations de footballeurs camerounais dont les efforts ont fourni à cette équipe la formidable aura qui nous a tant servis.

Certes la difficulté ne manquera pas à l’exécution de votre lourde mission. Elle vous suivra même probablement comme une ombre, guettant lâchement le moindre fléchissement. Elle prendra des formes diverses, empruntera des chemins variés pour corrompre les fruits de l’effort et reléguer dans l’ombre les couleurs dont la défense vous est confiée. Elle sera licite ou ne le sera pas, d’origine interne ou exogène.
Mais ses assauts resteront vains si le rendez-vous du triptyque « travail, discipline, hemlè » est respecté par tous. Et tu seras le chantre le plus indiqué de ces valeurs, toi qui, mieux que quiconque, sais que seul l’engagement qu’elles imposent confinera l’adversité à la velléité, et promettra notre pays à la victoire. Je suis donc convaincu que tu veilleras à cela, et que sous ton contrôle bienveillant chacun de ceux qui t’accompagneront sera soigneusement imprégné de l’idéal qu’il poursuit.

Samuel, c’est dans le triomphe de notre bâtisse commune que consistera l’hommage le plus beau aux anciens, parce que c’est là que résident les chances des communions les plus belles et les plus larges. Là où tes camarades et toi vous enlacerez mus par la joie, là où vos rires et sourires souligneront les trophées que vous brandirez, partout où vous vous imposerez, vous rallierez spontanément les Mbappé Leppé, Jean Pierre Tokoto, Roger Milla, Thomas Nkono, Patrick Mboma, Marc Vivien Foé et tous ceux qui comme eux ont parfumé la tanière de leurs exploits. Dans de telles circonstances, toutes les autres formes de reconnaissance et de salut, quelles que sincères et amènes soit-elles, resteront secondaires et optionnelles par la force des choses.
Votre magnifique victoire contre la Pologne illustre bien la tendance que je suggère. Les c urs qu’elle fait battre, ceux de vos prédécesseurs compris, vous félicitent et en redemandent pour leur bonheur et celui de notre pays.

Je vous sais capables de bien plus que ce que j’imagine, ce qui vide de mon esprit tout souci quant aux hommages qui me seront rendus.

Allez les Lions Indomptables!
Rigobert SONG Bahanack


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé