Personnalités › Success Story

Cameroun: Robert Bapooh Lipot trouve un strapontin à la SRC

L’ex-député UPC qui défendait l’alliance avec le RDPC a été désigné membre du conseil d’administration de la Société de recouvrement des créances du Cameroun (SRC) à la faveur d’un décret présidentiel du 30 avril

 

Robert Bapooh Lipot a été nommé, le 30 avril, par décret présidentiel, membre de la Société de recouvrement des créances du Cameroun (SRC), pour un mandat de trois ans renouvelable.

Recalé pour la course aux élections législatives de février 2020 par le Conseil constitutionnel, l’ex-député de l’Union des populations du Cameroun (2013-2020) dans le Nyong-et-Kéllé (Centre-Cameroun) trouve là un strapontin après avoir régulièrement défendu, pendant son mandat de parlementaire, une alliance entre le parti historique UPC et le parti au pouvoir RDPC.

C’est d’ailleurs sa proximité avec les positions publiques du Rassemblement démocratique du peuple camerounais qui lui avait valu, entre autres raisons, son exclusion de l’UPC en février 2016 par la faction de ce parti dirigée par Victor Onana

En juillet 2018, le ministre de l’Administration territoriale l’avait cependant réhabilité comme représentant de l’UPC, décision qui fut contestée par les autres leaders du parti. Et la querelle continue jusqu’à ce jour, avec une tendance emmenée par Pierre Baleguel Nkot qui se présente comme le représentant légal de l’Union des populations du Cameroun.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé