› Santé

Cameroun-Rolande NGO ISSI : « Monsieur le ministre soyez partial sur les décisions »

Le Minsanté suspend la vente des produits de Nourane Fotser
Rolande NGO ISSI MBOCK, député du PCRN

L’entrepreneure politique et résidente Mouvement national des consommateurs vient de réagir à la sortie du ministre de la Santé publique. Manaouda Malachie a prescrit à la promotrice de NOURISHKA, la suspension de la vente de ses compléments  alimentaires et boissons diététiques.

 

« Dans un Pays normal, aucun produit destiné à la consommation ne se retrouve sur le marché sans la garantie de sa conformité surtout s’il passe par les voies classiques d’importation.

Je m’interroge sur la cabale contre ma collègue l’honorable Nourane Foster sur le succès de ses produits innovants que son entreprise propose à sa clientèle. Dois-je peut-être ici rappeler que le choix que fait un consommateur d’utiliser un tel ou tel produit est encadré par les principes des directives des Nations Unies sur la protection des consommateurs (alors je suis libre ou pas d’en consommer).

Mon étonnement est d’autant plus accru de voir les réactions épistolaires d’un ministre de la Santé publique qui n’a pu trouver l’équation de la vente illicite des médicaments qui eux sont prouvés nocifs, qui n’a jamais pu interpeller les organisations corporatistes sur la commercialisation des produits phytosanitaires qui pullulent dans nos marchés encore que si mes souvenirs sont exacts, l’interdiction de vente d’un produit sur le territoire national relève de la compétence du Ministère du Commerce. J’ai envie de dire monsieur le ministre occupez mieux vos journées et soyez partial sur les décisions que vous devez assumer.

Ma collègue a donc pu mettre en avant une problématique pertinente de la dangerosité des produits que nous consommons car, comment comprendre que son entreprise qui paie les droits d’assise et autres pour ces produits n’ait pas en retour un certificat de conformité, mais où est l’ANOR ? Que fait et que dit le MINMIDT, nous avons des lois qui encadrent ce secteur-là. La Sécurité Sanitaire des Aliments n’est pas une option c’est une obligation. Bon sang! Jusqu’à quand allez-vous mépriser les efforts et la santé des Camerounais ?

Hier encore on voyait le décret présidentiel nommant les membres du conseil d’administration de l’ANOR en violation des principes directeurs de la protection des consommateurs. Aucune association de défense des droits des consommateurs représentée; on décide du sort des consommateurs sans qu’ils en soient associés. Quelle incongruité?

Je ne cesserai jamais de le dire le consommateur est ROI et sans son apport ; aucune entreprise ne peut subsister. Ils sont exigeants et doivent faire prévaloir leur droit c’est pour cela que je pense que tant que la preuve de la dangerosité de la Consommation des boissons embellissant de chez NOURISKA n’est pas établie par un laboratoire indépendant, collez lui la paix. L’innovation vous pose-t-elle un problème ? Le Cameroun a besoin de laisser éclore son potentiel. »

Rolande NGO ISSI MBOCK, entrepreneure politique cabaliste, Présidente Mouvement National des Consommateurs.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé