› Politique

Cameroun – Roméo Dika : « Je suis dorénavant un opposant à Paul Biya»

Roméo Dika, artiste musicien et homme politique

L’auteur de la chanson à succès le « le mari de ma femme » fulmine de colère contre le président de la République.  Il lui aurait rendu service sans être rétribué.

Pour une affaire de factures impayées, Roméo Dika dépose sa casquette de militant du parti au pouvoir le RDPC pour revêtir celle d’opposant à Paul Biya. «Je préfère devenir un opposant et je vous le dis en face. Je suis dorénavant un opposant à Paul Biya», a lâché l’artiste le 5 septembre 2020  sur les ondes de son média, la Radio des Artistes.  

«Pendant 16 ans, il (Paul Biya. Ndlr) ne m’a pas payé mon argent. Il ne pouvait pas laisser travailler Franck Biya ou Junior Biya et ne pas le payer pendant 16 ans. Un père ne peut pas le faire à son fils. Je le dis ouvertement: il est méchant, il ne mérite pas de continuer à diriger le Cameroun. Il m’a reçu trois fois en personne, il m’a fait boire du champagne dans sa maison. Il m’a dit: ‘‘rentrez à Yaoundé, je vais payer cet argent’’ […] mais il ne l’a pas fait. Parce que je suis un Duala et il n’aime pas les Duala », a pesté Louis Roméo Ndoumbe Ndika, plus connu sous le nom Roméo Dika.

Selon des informations recueillies dans l’entourage de l’artiste, il s’agirait des factures des spectacles non payés. « Roméo a souvent transporté les artistes pour jouer dans les meetings du RDPC,  et même une fois pour un show dans le village du président à Mvolmeka. Pis encore, son matériel de sonorisation a souvent servi aux opérations de propagande du parti. Et il n’a jamais été payé », rapporte notre source.

Si certains estiment que la sortie du chanteur est démesurée, d’autres pensent plutôt qu’elle  peut faire bouger les lignes en sa faveur.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé