› Société

Cameroun : les travaux de la route Batchenga-Tibati patinent

Le ministre des Travaux publics sur le chantier de la route Batschenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati, longue de 380 km.

Engagé depuis 2017, le chantier de cet axe de 380 km présente par endroit un taux d’avancement des travaux de 4% seulement.

Le ministre des Travaux publics du Cameroun, Emmanuel Nganou Djoumessi effectue depuis le lundi 4 mars, une visite sur le chantier de la No 15. Une descente de terrain « à l’effet de s’enquérir de l’avancée des travaux et de prescrire des directives pour une accélération de ce projet ».

La No 15, c’est plus de 380 km pour relier la région du Centre à la région de l’Adamaoua. Le linéaire va de Batchenga, dans le Centre, pour joindre Tibati dans l’Adamaoua. Le projet est divisé en 6 lots de linéaire variable. Et le moins qu’on puisse, c’est que les travaux ne présentent pas un taux d’avancement satisfaisant pour les officiels des Travaux publics.

A titre d’exemple, sur le lot 2 Ntui-Mankim long de 96 km, attribué à l’entreprise Evolution Engenharia, le taux d’avancement des travaux n’est que de 4%.  Ceci, malgré des travaux engagés en juillet 2017 mais une consommation des délais de 53%.

Sur le lot 3, Mankim-Yoko, le résultat n’est pas plus brillant. D’un linéaire de 82 km confié à l’entreprise citée supra, le taux d’avancement des travaux n’est que de 6% depuis juillet 2017.

De son côté, le groupement Sogea-Satom piétine sur le tronçon Sengbe-Tibati. Ici, le taux d’avancement des travaux affiche 17% au compteur depuis novembre 2017, pour 63 km. Situation pour le moins similaire sur un autre chantier confié à ce groupement. En effet, sur le lot No 5 qui va de Lena à Sengbe, (71 km) Sogea-Satom présente 48% de consommation de délais depuis novembre 2017.

Pour ce qui est du tronçon Batchenga-Ntui long de 21 km, l’avancement global du chantier est de 40% depuis février 2017. Ce chantier confié à Razel comporte la construction d’un pont de 400 m qui va enjamber la Sanaga, à Nachtigal.

Seul le chinois Sinohydro présente des chiffres plus ou moins satisfaisants. Chargé des 44 km de linéaire entre Yoko et Lena, Sinohydro affiche 62% de taux d’avancement des travaux, pour une consommation de 79% de consommation des délais.

La route Batchenga-Tibati est un projet financé conjointement par l’Etat du Cameroun, la Banque africaine de développement, l’Agence française de développement et l’Agence japonaise de coopération internationale. Coût du projet : plus de 360 milliards FCFA.

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé