Sport › Football

Cameroun : Samuel Eto’o refuse le poste de premier vice-président de la Fécafoot

Samuel Eto'o et Seidou Mbombo Njoya

Malgré la négociation tenue la semaine dernière à Kinshasa en République démocratique du Congo, l’ancien capitaine des Lions indomptables a déposé son dossier de candidature ce 17 novembre 2021 pour le poste de président de la Fédération camerounaise de football.


Ce mercredi, Samuel Eto’o a déposé son dossier de candidature pour le poste de président de la Fécafoot. Après quoi il s’est adressé à la presse. Pour Eto’o il est question d’ouvrir une nouvelle ère pour le football camerounais.


Il décline quelque peu l’objet de la rencontre tenue la semaine dernière à Kinshasa en RDC, à l’initiative de la FIFA. Suivant ses propos, elle visait à le concilier à Seïdou Mbombo Njoya. Ce qu’il  dit avoir refusé.

« Comme je l’ai dit à Kinshasa, quand on échoue, on ne demande pas au professeur de tricher sur les notes. On redouble. Ça veut dire qu’on n’a pas été bon. Il n’y a pas de débat, Il n’y a pas de proposition de premier vice-président. Je serai le prochain président de la Fédération camerounaise de football », déclare-t-il.

Eto’o entrevoit des techniques de fraude venant « du camp ‘en face », mais s’engage à aller jusqu’au bout de sa candidature. Le quadruple ballon d’or africain dément l’idée selon laquelle son projet consiste à corrompre les délégués de l’Assemblée générale. Pour lui, il leur revient de prendre leur responsabilité.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé