› Politique

Cameroun : Samuel Mvondo Ayolo, nouveau directeur du Cabinet civil de la présidence de la République

Samuel Mvondo Ayolo reçoit Paul Biya en France lors d'un de ses séjours. ©Droits réservés

L’ambassadeur du Cameroun en France remplace Martin Belinga Eboutou aux côtés du président de la République.

Comme d’habitude, le président Biya a surpris. Ce 02 mars, il a signé une série de textes portant réaménagement du gouvernement, procédant à la mutation de certains ministres et ouvrant la porte à de nouveaux visages.

Parmi les entrants, figure Samuel Ayolo Mvondo, l’ambassadeur du Cameroun en France promu à la direction du Cabinet civil de la Présidence de la République.

Sa nomination peut être lue comme une surprise quand on sait qu’il remplace Martin Belinga Eboutou, réputé fidèle ami du président.

Agé de 61 ans  Samuel Ayolo Mvondo est un natif de Sangmélima dans le sud-camerounais. Il est le fils de M.  Ayolo, un riche commerçant de cacao, et grand partenaire des commerçants grecs à l’époque où le Cacao était encore un luxe.

Profitant de ses moyens financiers, le père de Samuel ne lésine pas pour garantir à son fils une bonne éducation. A celui-ci, il offre un cursus dans les meilleures écoles et universités. C’est d’ailleurs ce qui permettra au nouveau promu de faire des études de sciences politiques à l’Université Jean Moulin de Lyon en France qu’il quitte nanti d’un DEA en Sciences politiques pour retourner au Cameroun en 1985.

De retour au Cameroun, le désormais ancien ambassadeur entre dans la fonction publique en décembre 1985 – comme contractuel à la direction de l’Information – et passe toute sa carrière dans les services centraux du ministère des Relations extérieures jusqu’à sa nomination au poste de directeur des Nations Unies et de la Coopération décentralisée en 1997.

Plus tard, en  2008, grâce à un décret présidentiel, il est nommé ambassadeur du Cameroun au Gabon. Dix ans plus tard, par le décret présidentiel N°2016/192, signé le 11 avril 2016, il est propulsé vers Paris comme ambassadeur du Cameroun en France.

C’est de là qu’il quittera pour rejoindre le Cameroun cette fois ci comme Directeur du Cabinet Civil de la présidence de la République, un poste qui lui donne rang et prérogatives de ministre.

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut