› Politique

Cameroun-Sangmelima : Jean Faustin Bekono prend la tête de la mairie

Après d’âpres tractations, dont le but était de maintenir l’ancien maire Anré Noel Essian, c’est finalement un proche du ministre des Finances qui a été élu maire.

Il a la réputation d’être discret et avare en propos. Sexagénaire originaire du département du Dja et Lobo,  Jean Faustin Bekono a été élu maire de la ville de Sangmelima (région du Sud) le 25 février par 25 voix sur les 25 exprimées. 10 conseillers municipaux ayant choisi de s’abstenir.

Dans cette ville, chef-lieu du département d’origine du président Paul Biya, la bataille s’est jouée entre André Noel Essian, l’ancien maire dont des indiscrétions disent être un protégé de Samuel Mvondo Ayolo  directeur du Cabinet civil de la présidence de la République ; et Jean Faustin Bekono cadre à l’Agence de régulation des télécommunications (Art), proche du ministre des Finances Louis Paul Motaze.

Pour certains, l’échec de l’ancien maire est une victoire du ministre des Finances sur le Directeur du Cabinet civil de la présidence.

Jean Faustin Bekono est désormais le maire de la commune de Sangmelima, pour les cinq prochaines années.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé