› Société

Cameroun : selon l’ODS, la deputée Nourane Foster a amplifié les violences contre les policiers

L’Observatoire du développement sociétal (ODS) note que depuis le 20 juillet 2021 que des images d’une chaude altercation entre le député du PCRN et les forces de maintien de l’ordre sont apparues sur la toile, les scènes de violence du même type se  multiplient à travers le pays.

Les actes de défiance filmées contre les forces de maintien de l’ordre prennent de l’ampleur au Cameroun. L’Observatoire du développement sociétal affirme que le  phénomène s’est proliféré après la tentative du député PCRN,  Nourane Foster, de passer en  force une barrière policière à Bafoussam en juillet dernier.

« Le spectacle ridicule et contreproductif d’une élue du peuple qui s’acharne à défier un service d’ordre mis en place pour assurer en une occasion solennelle la sérénité de ce peuple qui l’a élue, en n’invoquant pour tout argument que sa qualité de député, est  à plus d’un titre illustratif de sa relation distendue avec les fondamentaux de la citoyenneté, et d’une mentalité qui sans vergogne place son égo et ce qu’elle estime une réalisation personnelle avant ceux-là mêmes qui l’ont permise. Si d’aventure cette personne se trouvait en danger de quelque manière que ce soit, auprès de qui s’estimerait-elle en droit de trouver protection ? Que gagne le Cameroun en de tels agissements ? », s’interroge le cordonnateur de l’Observatoire du développement sociétal. 

Face à la presse ce 17 septembre 2021, Koulou Engoulou Maurice Lilian Xavier (photo), estime que ce comportement « semble malheureusement avoir déclenché l’éclosion en chaîne d’émules animés d’une frénésie jusque-là jugulée par quelques fragiles lambeaux de révérence et de civisme.»

L’ODS invite les citoyens à plus de civisme, affirme que sans lui l’implosion et la dispersion sociales sont inévitables.  Il soutient que la force des institutions repose sur le comportement civique des citoyens. 

Sur l’implication supposée des hommes politiques sur la dégradation de la morale sociale, l’ONG annonce une réflexion.  « Nous marquerons un temps d’arrêt pour nous interroger sur l’implication des hommes politiques à ce jeu dévastateur, eux qui devraient prêcher par l’exemple, éduquer le peuple, s’assurer de ce civisme qui bâtit et pérennise une société aussi diverse que la nôtre, et notre Etat qui aujourd’hui et demain doit rester stable et puissant, cependant que passent les hommes et leurs ambitions personnelles », déclare Koulou Engoulou Maurice Lilian Xavier.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé