CultureCulture › Arts visuels

Cameroun: Semaine intense au Centre Culturel Français de Yaoundé

Musique exposition cinéma danse sont au menu au CCF

Le Centre culturel Français de Yaoundé est engagé dans une vaste campagne de marketing depuis plusieurs jours. La salle des spectacles du CCF est devenue l’espace privilégié pour des rencontres de tout genre. La directrice de la communication du CCF Danielle Bourguignon a ainsi noué des partenariats avec un certain nombre des médias locaux pour rendre l’action du Centre Culturel Français encore plus lisible. Il est donc prévu au cours de la semaine qui commence le 06 juillet 2009, une série d’activités allant de la danse au cinéma en passant par des expositions et de la musique. Pour ce qui est de la danse, la compagnie Nsoleh est à l’honneur. L’humoriste Major Asse quant à lui présentera son nouveau spectacle, avant de me rapatrier .Ce spectacle est organisé en prélude à une tournée qu’il entamera en septembre 2009 en France.

Ses sketchs préparés à la sauce jaune, mettent au gout du jour la question cruciale de l’émigration clandestine en Afrique. Plusieurs familles du continent ont déjà perdu leurs progénitures parties en aventure en Europe. Ils sont très souvent rapatriés ou encore tués dans leurs aventures. La comédie est donc un véritable appel à une prise de conscience. Le CCf propose aussi cette semaine une Comédie de Mwézé Dieudonné Ngangura de la République Démocratique du Congo. L’histoire de cette comédie est celle de Mani Congo, Roi des Bakongo en République Démocratique du Congo qui prends la résolution d’aller chercher sa fille Mwana qu’i l a envoyée étudier en Belgique et dont il n’a pas des nouvelles. Bercé par les souvenirs d’un premier séjour en Belgique où il avait été reçu par les souverains Belges, il envisage avec plaisir et sérénité ce long parcours.

Il arrive ainsi à l’aéroport de Bruxelles accoutré de ses symboles royaux et se voit obliger de payer les taxes d’importation à la douane pour des objets de valeurs qu’il porte. Le Centre Culturel Français de Yaoundé offre aussi au cinéphile Bernie un film du Français Albert Dupontel. C’est l’histoire extraordinaire de Bernie orphelin jeté à la poubelle dès sa naissance.IL s’invente des parents modèles et dans son délire fantasque décide de les protéger d’un complot mafieux imaginaire. Cette semaine sera aussi marquée par le concert de Wélnéré. Les sept membres de ce groupe vont défendre la musique traditionnelle en particulier sahélienne ainsi que la fabrication artisanale des instruments.

Les rythmes interprétés par le groupe comme la Rumba, le Mbala, le Sabéré sont originaires du grand nord Cameroun et Sahel du Sénégal. Une exposition participative ouverte à tous est prévue au CCF. Elle est dite participative dans le sens où les photographies présentées par l’artiste William Gaye se verront complétées tout au long de l’exposition par les réalisations du public local désireux de s’associer au projet. La somme de ces échanges et productions sera présentée au fil de l’exposition et lors du vernissage le 28 juillet 2009.Le Centre Culturel Français de Yaoundé continue par ailleurs son enquête de satisfaction auprès du public Yaoundéén. Un public qui s’habitue au fil des jours, au décor du CCF devenu un cadre propice pour les rendez vous multiples.


journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut