Eco et Business › Energie

Cameroun-Septentrion: l’utilisation de l’énergie thermique en baisse 

L'énergie solaire prend le pas sur l'énergie thermique

Ceci est dû à l’utilisation progressive de l’énergie solaire. C’est ce qui ressort d’une lettre adressée au ministre de l’Eau et de l’Energie le 5 septembre 2022, où Eneo rapporte que la production des centrales solaires installées dans les trois régions du nord du Cameroun a atteint des pics de 8 à 9 MW.

 
« Le recours aux centrales thermiques a considérablement baissé, et représente désormais environ 10% du mix énergétique du Réseau Interconnecté Nord (RIN), contre plus de 80% les mois précédents » , renseigne l’unité de production d’électricité et société de distribution.

Pour pallier le déficit de production du barrage de Lagdo (72 MW), dont l’envasement du réservoir et les aléas hydrologiques ont réduit la capacité de plus de 50%, le gouvernement, en partenariat avec la société norvégienne Scatec, s’est engagé à installer des centrales solaires capacité totale de 30 MW en les localités de Guider (Nord) et Maroua (Extrême Nord).
La mise en service progressive de ces infrastructures réduira le fonctionnement des centrales thermiques de Djamboutou, Maroua et Ngaoundéré, qui pourraient coûter souvent jusqu’à 4 milliards de FCFA de carburant par mois, selon les estimations officielles.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top