› Eco et Business

Cameroun : Sinosteel va exploiter le gisement de fer de Kribi en 20 ans et non 50

Contrairement aux premières informations répandues dans les médias, la convention de partenariat entre l’entreprise Chinoise et l’Etat du Cameroun, c’est pour 20 ans.

Le document qu’a signé les deux parties circule. La convention est signée pour une durée de 20 ans et non pour 50 ans. Le Cameroun a défini le début de la convention à la date de délivrance du permis d’exploration. « Ce qui veut dire que la convention court depuis 2017 et finie donc en 2037« , observe un internaute.

Par ailleurs, la convention impose à Sinosteel Cam de mettre au moins 15% de sa production de concentré de fer à la disposition du marché local au prix de référence international assorti d’une décote qui prend en compte les charges non supportées. Quelques observations faites à partir de cet acte collaboratif mis en circulation.

Pour ce qui est du cas Sonamines, un leader d’opinion explique que, « l’État peut à sa demande, directement ou par l’organisme dûment mandaté, augmenter sa participation au capital de Sinosteel Cam S.A. à titre onéreux. L’augmentation susvisée ne saurait excéder 25% des parts ou d’actions ».

Dans ce cas « l’État ou l’organisme dûment mandaté, est soumis aux mêmes droits et obligations que les autres actionnaires, conformément à l’article 59 alinéa 2 du code minier ».

Face à ce document, d’aucuns indiquent que l’honorable Cabral Libii dans son analyse est allé vite en besogne.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé