› Société

Cameroun : situation tendue à Bamenda, un soldat tué et un autre blessé

Les rues des villes désertées lors des opérations "Lockdown".

L’armée continue d’affronter des séparatistes infiltrés dans la capitale régionale du Nord-ouest du Cameroun.

Trois jours après le déclenchement de l’opération « Bamenda Clean » (Bamenda propre) par l’armée, et les forces de sécurité, la situation reste tendue dans la ville d’après les habitants.

Des coups de feu se font entendre quotidiennement et les habitants se terrent chez eux. Des sources sécuritaires qu’au cours des affrontements avec les « Amba Boys », les sécessionnistes armés, un soldat du Bataillon spécial amphibie a été tué et un autre blessé au bras.

L’opération « Bamenda Clean » a été déclenchée le mardi 8 décembre 2020 par le général Valère Nka, commandant de la 5ème région militaire interarmées, le général Ekongwesse Divine, commandant la 5ème région de gendarmerie et le commissaire Emile Gousmo, délégué régional de la Sûreté nationale.

Ayant pour but d’extirper les combattants séparatistes infiltrés dans la ville, cette opération a été déclenchée quelques jours après l’assassinat, en plein jour par des hommes à motos, d’un inspecteur de police.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé