Société › Société

Cameroun: situation toujours tendue dans la ville de Sangmelima?

Des populations amassées (c) Droits réservés

Après des remous  survenus hier, 09 octobre dans cette ville dans le département du Dja et Lobo, les forces de l’ordre patrouillent afin d’éviter d’éventuels débordements.

La mobilisation des forces de l’ordre dans la ville de Sangmélima, région du Sud renseigne sur les évènements qui se sont produits la veille.

Des sources indiquent que le préfet a d’ailleurs présidé une réunion de crise ce jour.

Des troubles ont été enregistrés dans la ville, le 09 octobre 2019. Des badauds ont pillé des commerces et vandalisés des enseignes.

A l’origine de la crise, le meurtre d’un dénommé Benjamin Junior Assam Belinga. Un suspect a alors été interpellé dans le cadre des investigations. Des populations et membres de la famille du défunt auraient décidé alors de venger la victime, demandant que le suspect soit relâché par la police afin qu’ils assouvissent leur vendetta.

Une situation qui aurait dégénéré et causé des casses dans des commerces. Dans le même temps, des sources ont indiqué que la situation s’est muée en des affrontements interethniques entre Bamouns (région de l’Ouest) et Bulu (région du Sud).

Des altercations interethniques démenties par le préfet du Dja et Lobo, David Koulbout Aman, qui dans un communiqué à préciser que la situation est sous contrôle et appeler les populations au calme.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé